Vous vous souvenez des Grottes de Lascaux ? En une seule image, tout le monde se rappelle au minimum d’une scène de chasse. Pourquoi ? Parce qu’une image, c’est d’une puissance inestimable, avec un petit « on-ne-sait-quoi » d’universel.

Transposé dans votre job, ça donne quoi ? Moins de blablas dans vos rapports, comprendre en un seul coup d’œil l’ensemble d’un projet complexe, mieux mémoriser les tenants et aboutissants d’un projet, rédiger un plan d’action imagé, solliciter la mémoire visuelle en parallèle de la mémoire auditive. Moins de mots, moins de déconcentration, plus d’impact, meilleure mémorisation. Et il n’est pas nécessaire de savoir dessiner !

Une formation en facilitation visuelle, c’est quoi ? Un module de 2 jours pour découvrir, par la pratique, les règles de la facilitation graphique et s’approprier la technique par des outils accessibles à tous.

Pour quelle finalité ? Vos présentations publiques, demandes de subsides, animations de réunion,… 

 

Public cible : Toute personne qui expose, présente, partage ou co-construit. Tout professionnel qui souhaite parler visuellement à son audience pour favoriser les échanges et les réflexions au sein d’un groupe, dans le cadre d’un processus collaboratif (réunion d’équipe, brainstorming), renforcer l’impact de sa communication lors d’interventions.

 

Horaire : 9h00-17h00 - 2 journées de formation

Inclus dans le prix : café et eau en journée - soft et sandwich à midi.

Travailler avec la facilitation visuelle

320,00 €Prix
  • La facilitation graphique, c’est quoi ?

     

    • Approche historique
    • Pensée visuelle : ce qu’en disent les neurosciences
    • Architecture naturelle du cerveau
    • Théorie du double codage
    • Notes classiques vs notes visuelles
    • Bénéfices de la méthode

     

    Question logistique

    • Matériel
    • Se préparer
    • Processus de la pensée visuelle vers la traduction visuelle

     

    S’approprier la « petite grammaire » du sketchnoting

    • 5 éléments basiques de dessin (rond – carré – triangle – ligne & point)
    • Les structures
    • Les éléments de structuration : puces, diviseurs, titres…

     

    Créer son vocabulaire visuel

    • Les personnages et les diagrammes
    • Construire sa propre library (Dictionnaire personnel d’icônes)
    • Tracer sa propre typo
    • Utiliser les couleurs

     

    S’exercer à la facilitation visuelle en direct.

    • Pratiquer la grammaire et le vocabulaire de la facilitation visuelle
    • Expérimenter seul(e) ou en équipe, grâce à une approche expérientielle ‘Learning by doing’
    • Inventer les premiers éléments de son propre dictionnaire visuel

     

    Trucs et Astuces

    • Pour les grands formats (en réunion & en brainstorming)
    • Distinguer l’essentiel de l’accessoire
    • Copier et s’approprier des exemples adaptés aux différents objectifs de réunions

     

    Exercices

    Nombreux exercices, sur différents formats allant de l’A4 au flip chart, à la difficulté croissante, du cv visuel à la prise de note en live d’un TED-X.

     

    Clôture et évaluation

    Remarque : En tant que facilitatrice et traductrice visuelle, notre formatrice apporte une touche particulière : la méthode de Tony Buzan insiste sur l’importance d’une représentation autant par les mots que par le dessin des idées à explorer.

     

    Nous offrons donc aux participants, grâce au sketchnoting et à la méthode Bikablo :

    • Les outils pour constituer leur propre bibliothèque d’icônes et de pictogrammes, en lien avec leur activité professionnelle

    • Une série de trucs et astuces pour pouvoir réaliser des supports de facilitation graphique adapté à leurs objectifs.

     

    Nous passons du format A4/A3 au tableau blanc/flip chart et inversement pour découvrir les multiples possibilités de l’outil.

     

  • Formation agréée : Non